La missive d'or

Armoirie des Doré À qui s'adresse ce site.
     À vous tous, membres de la famille Doré, enfants et petits-enfants de Marcel Doré. Ainsi que les cousins, cousines, oncles et tantes qui ont envie de nous connaître. Ce site servira, afin de mieux connaître les membres de la famille. Bonne visite.




Photo de la Famille Doré      Photo de la Famille Doré

    Bonjour, voici toute la famille des Doré, enfants de Marcel Doré né à Saint-Jérôme de Métabetchouan au Lac Saint-Jean,le 30 mars 1927 et de Lucille Merette né à Alma,le 18 février 1925.
    La famille comprends cinq garçons et trois filles.Sur la photo de gauche. Nous avons, en commençant par la gauche, Michelle la plus jeune de la famille, vient ensuite Claude, Rémi, Jacques, Daniel, Claudine, Ghislaine et les deux qui sont assis sont, à gauche Denis, l'aîné de la famille, et à droite Marcel, le père de tous ces enfants.


Église de Saint-Jérome              Alma de nuit



Description héraldique des armoiries

     «D'or chargé de sinople; l'or chargé de trois abeilles de sable, le sinople de deux épis d'or posés en sautoir à dextre, et d'une fleur de lis du même à senestre; au chef de gueules chargé d'un château fortifié de trois tours crénelées d'or, celle du milieu plus haut, ouvert et ajouré du premier et maçonné de sable, accosté de deux creusets d'or adossés.» Listel de gueules chargé des lettres d'or «COMME L'OR AU CREUSET».
                 Bernard Audet héraldiste le 20 avril 1999


Description historique des armoiries

     Ce qui caractérise la famille, c’est d’abord l’origine française. Les anciennes provinces de France avaient leurs armoiries. Le Poitou, d’où origine Louis, 1666, avaient cinq petits châteaux forts dorés sur fond rouge. L’héraldiste a opté pour ce symbole. La Saintonge, pays de Jean, 1730, avait une mitre d’évêque argentée sur fonds bleu, entourée de trois fleurs de lis dorées. L’Ile-de- France, province de Louis 1759, possédait trois fleurs de lys dorées sur fond bleu. Des blasons de l’Ile-de-France et de la Saintonge, l’héraldiste a conservé une fleur de lys, qui parle bien de nos origines françaises. Il a utilisé abondamment la couleur or pour le nom et deux creusets, objets de laboratoire, pour purifier l’or ou le faire fondre.
     Pour rappeler la profession embrassée par les trois ancêtres, l’agriculture, l’héraldiste a suggéré deux épis de blé sable sur fond vert, et pour le labeur de toute profession, trois abeilles noires sur fond doré.

     La devise, «COMME L’OR AU CREUSET» est inspirée du livre de la Sagesse.
                                 Bernard Doré, Roberval

Haut de le page
La missive d'or
Si vous avez envie de vous ressourcer  Association des familles Doré

Copyright © Jacques Doré 2007